Les Pelles allemandes du premier conflit mondial.



Soldats allemands équipés de divers outils comme un Beilpicke modèle 1887 et autres Spaten.




La pelle qui fait parti de l'équipement individuel de chaque soldat était dénommée dans le jargon allemand Spaten. Porté au ceinturon grâce à un étui de cuir, voire de toile pour les versions ersatz, cet outil fût introduit en 1874. Cette pelle dispose de caractéristiques bien précises mais sa forme générale reprend les grands traits des modèles adoptés par la plupart des Armées du monde. Ainsi, cette pelle était identique au modèle français si ce n'est que le diamètre du manche et celui de la boule était plus gros sur le modèle allemand.
A savoir qu'avant le début des hostilités, les pelles était livrées avec le fer peint en noir. Il faudra attendre la première guerre mondiale pour voir apparaître le Feldgrau, le manche pouvant lui-même être peint dans cette teinte comme le démontrent certains exemplaires découverts.


Pelle modèle 1874.


Cet outil indispensable était réalisé en trois parties métalliques auxquelles s'ajoutait le manche. Ainsi, on retrouvait l'élément principal riveté par 5 rivets à la partie arrière, le tout complété par une bague.
A savoir que la pelle était portée conjointement à la baïonnette munie de son fourreau en cuir et que les bords inférieurs de cette dernière étant coupants, le tranchant avait tendance à détériorer le fourreau. De ce fait, un règlement loin d'être toujours respecté ordonna aux soldats d'aplatir ce bord tranchant. Ainsi, la photo présentée ci-dessus montre un exemplaire modifié puisque si l'on regarde ce cliché de près, on se rend très vite compte que le tranchant qui devait être en contact avec le fourreau de la baïonnette (en bas sur la photo) a été rabattu.

Il faudra attendre l'année 1898 pour voir apparaître un autre modèle de pelle. En effet, cette nouvelle Spaten ( modèle le plus courant ) est facilement reconnaissable puisque ses bords dorénavant repliés d'origine sont rivetés! De plus, cette pelle est désormais réalisée en deux pièces ( l'une de ses parties faisant office de bague ) tandis que son manche plus fin dispose d'une boule plus petite, voire ovoïde, comme sur le modèle français.


Pelle modèle 1898.



Comme tous matériels, cet outil fut produit dans une version simplifiée; il faut dire que la production d'un manche en bois est une étape qui prend du temps, sans compter l'assemblage auquel il faut se livrer par la suite. Ainsi, un modèle ersatz réalisé tout en fer fut mis au point.



Pelle modèle 1898 dans sa version ersatz.



Il est important de rappeler que les mitrailleurs issus des Maschinengewehr Kompanie et autres unités spécifiques furent dotés d'un modèle de pelle unique en son genre. En effet, cet outil spécialement destiné à ces hommes est réalisé en deux pièces métalliques comme le modèle 1898, même si celui-ci ne dispose plus de la fameuse "bague" enveloppant le manche.
A savoir que cette pelle assez spécifique était par ailleurs portée au ceinturon avec un étui différent du modèle original.



Photographie réalisée dans un studio à Liège et présentant un soldat bavarois
d'une unité de mitrailleurs d'élite ( Bayerische Maschinengewehr-Schütze ) équipé d'un tel outil.



Pour terminer, veuillez trouver ci-joint l'illustration des diverses pelles individuelles employées par l'Armée Allemande et décrites dans cet article, à savoir de gauche à droite: la M1874, la M1898, la pelle dite de mitrailleur ainsi que la M1898 dans sa version ersatz. Ce cliché nous permet d'observer les nombreuses différences entre chaque modèle dont notamment la variation de diamètre du manche 1874 par rapport au modèle 1898.


Vue des 4 modèles de pelle.



Rappelons qu'outre ces pelles faisant partie de l'équipement individuel des soldats, l'Armée et notamment les nombreuses unités de pionniers furent dotées collectivement de pelles dites "de parc". Ces dernières se déclinaient en de nombreux modèles reconnaissables par un manche bien plus long et un fer de pelle plus imposant. Comme pour les modèles précédemment décrits, ces derniers existaient en version ordinaire ou ersatz ( toute en fer donc ).









Sources et photographies:

- Article rédigé en s'appuyant sur le sujet proposé par le membre le Graf du forum Histoire et Militaria ( http://lagrandeguerre.cultureforum.net/ ) s'intitulant "Histoire de pelles allemandes". Ce dernier est illustré par des pièces de la collection de l'auteur de celui-ci et, pour la partie photographie d'époque, par un cliché provenant de mes archives personnelles ainsi qu'un autre issu de la collection de Sam Wouters ( Belgique ).



Vous avez une question, besoin d’un simple renseignement, n’hésitez plus ! Contactez-nous dès maintenant par mail sur HB_et_Cie@laposte.net