Les News dans le monde du militaria.






Cette rubrique sera la seule du site à être mis quotidiennement à jour. Elle vous permettra d’être tenu informer des dernières nouvelles ayant un rapport direct avec le monde du militaria.



04/02/2008
Découvertes de 3 dépouilles de soldats allemands dans le département du Calvados et plus précisément dans le canton de Vassy. Après recherche, il s’agit en fait de 3 soldats de la 9ème Division de la Panzer SS morts au combat entre le 1er et 9 Aout 1944.




02/03/2008
Un septuagénaire a été gravement blessé par l’explosion d’un obus qu’il manipulé. Habitant de Ploegsteert, il a perdu une de ses mains et son habitation est partiellement endommagée. Rappelons que chaque années, plusieurs personnes décèdent à cause de ce genre d’engins.


04/03/2008
Frayeur maximale pour la femme de ménage qui travaille samedi matin dans le musée privé du Débarquement à Vierville-sur-Mer (Calvados): elle est ceinturée par un agresseur puis bâillonnée, tandis que deux autres complices brisent les vitrines. Selon François Nicot, procureur de la République, à Caen, plusieurs objets de collection militaire, dont une machine Énigma ( célèbre appareils de cryptage allemands ), ont été volés. Emportant ces objets sans avoir touché aux armes présentées dans les vitrines, les trois cambrioleurs ont pris la fuite à bord d'une voiture de marque Citroën.


07/03/2008
Un brocanteur de 48 ans domicilié à Ans, qui vendait des explosifs sur la brocante du quartier Saint-Pholien à Liège vendredi à l'aube, a été placé sous mandat d'arrêt en fin de journée. Il risque une peine d'emprisonnement de 15 jours à 2 ans pour détention d'explosifs. Etant donné le mauvais état de l’explosif, les démineurs ont procédé à leur explosion un peu plus loin.


12/03/2008
Le dernier poilu, Lazare Ponticelli, s’est éteint à l’age de 110 ans. Cet Italien habitant en France s’est engagé dès 1914 à l’age de 17 ans. Dans les rangs du 1er Régiment de marche de Sidi-Bel-Abbès (Légion étrangère), il fut envoyé en deuxième ligne à Soissons puis en Argonne.. Cependant en 1915, l’armée Italienne le rappelle sous ses drapeaux et le voici donc chasseur Alpin de l’autre coté de la frontière combattant cette fois-ci les Autrichiens. Il fut démobilisé en 1916.


17/03/2008
Arrestation de deux des trois personnes qui ont, début Mars, dérobée plusieurs objet dans un musée privée du Calvados. Les deux personnes en question essayaient de revendre, sur les Puces de St-Ouen, le fruit de leur vol et tout particulièrement la machine Enigma. Le tribunal correctionnel de Caen a condamné lundi à des peines de prison ferme, les deux hommes de 19 et 20 ans. Le principal auteur des faits a écopé de trois ans de prison dont un ferme, et son complice d'un an de prison dont six mois ferme.


06/04/2008
Des tombes musulmanes ( Cent quarante-huit au total ) du cimetière militaire Notre-Dame de Lorette, près d'Arras, ont été de nouveau profanées cette nuit, quasiment un an après que 52 d'entre elles ont été recouvertes d'inscriptions nazies en avril 2007.


26/04/2008
Lors de travaux autour d’une habitation situé en Belgique prêt de la Chapelle, les propriétaire ont découverts la dépouille d’un soldat qui a très vite été identifié comme français grâce aux objets retrouvés à proximité. En effet une baïonnette de type Rosalie ainsi que d’autres objets ont permis très vite de définir que la dépouille de ce soldat était française. Il fut très certainement tué aux combats lors de violents affrontements qui se déroulèrent le 22 Août 1914 et appartenait vraisemblablement à un bataillon du 20 ou 11ème régiment d’infanterie.


14/05/2008
Vers 16h, à Vierzon, petite ville du département du CHER situé au centre de la france, un jeune homme de 26 ans a trouvé la mort suite à la manipulation d'un obus qu'il croyait vide. En effet, il travallait dans une entreprise de recyclage de métaux et prêt de 20 000 corps d'obus neutralisé était présent sur les lieux. Quatres de ses collègues qui se trouvaient autour ont également été blessés plus ou moins gravement.


05/06/2008
Un char d'assault américain du modèle M5 a été découvert dans les rues de la ville de Chartres dans la région Centre. Cet engin qui se trouve dans un triste état aurait été le premier à rentrer dans la ville le 15 Août 1944.




26/07/2008
Une fouille organisée par une association a permis de découvrir le lieu du crash d’un chasseur bombardier de la Royal Air Force. Ainsi, grâce aux témoignages d’anciens d’une petite ville du département du Nord, Téteghem, l’association Antiqu'Air Flandre-Artois a entrepris des recherches qui ont porté leurs fruits. En effet, en plus d’une des deux bombes de 250 livres qui équipait l’appareil, une pale, le moyeu de l’hélice, les restes du radeau de survie, le parachute encore empaqueté et deux canons Hispano de 20 millimètres, ont été découverts.
Ce typhoon fut abattu par la défense anti-aérienne allemande le 10 Novembre 1943 vers 20h alors que celui-ci venait de décoller de Manston, ville situé au Sud-Est de l’Angleterre.Ainsi, ce dernier avait pour mission de bombarder l'aérodrome de Coxyde en Belgique. Son pilote, le lieutenant Wallis Tyerman, originaire de la Nouvelle-Zélande, périt dans le crash à l’age de 23ans alors qu’il effectué sa 235ème opération après plus de 649h de vol ( tout prêt donc de sa mise en repos ). Sa dépouille repose actuellement au cimetière de Dunkerque.




06/09/2008
Une perquisition effectuée par les gendarmes chez deux habitants de Bining, petite ville située dans le département de la Moselle, ont permis de découvrir de nombreuses armes non neutralisées ainsi que des munitions encore actives. Ces deux personnes, agées toutes deux d’une trentaines d’années, seront présentées devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines le 20 Octobre et devront répondre, en plus de détention non autorisée d’armes de première et quatrième catégorie, de mise en danger d’autrui.




06/10/2008
C’est dans une maison léguée dans les années soixante au Centre départementale de l’enfance qu’a été faite une incroyable découverte. Cette batissse, qui se situe au 265 route de Carentan à Saint-Lô ( département de la Manche ), était en rénovation lorsqu’en enlevant le papier peint et la peinture du salon, une fresque de prêt d’un mètre cinquante de largueur et d’environ un mètre de hauteur a été découverte. Celle-ci, très bien réalisée représente une étoile de couleur noire, des drapeaux américains ainsi que deux ébauches de soldats ( seul élément fait au crayon ), sans oublier de nombreuses inscription tel « Please let the place clean » (« Merci de laisser cet endroit propre »), « Do not throw butts on floor » (« Ne jetez pas de mégots par terre ») et le «  528 Port Co » soit « 528 Port Commanding officer  ».
Ainsi, cette dernière inscription a permis de découvrir, après d’importantes recherches, que cette unité, composée de travailleurs noir américain ( la Black-Army ), était l’un des 48 éléments du 11ème Port d’Omaha beach ( célèbre plage qui connue le débarquement des Alliés ) dont l’Etat Major était installé au château de Vierville-sur-Mer dans le Calvados. Cette organisation d’intendance, très certainement au repos dans cette maison, était sans doute rattaché au 514ème Bataillon et avait pour but la construction des ports artificiels et la rénovation des ponts détruits par les allemands et/ou les bombardements. Cette fonction était capitale puisqu’à l’Est du département, entre Saint-Vaast et Arromanches se trouvaient de nombreux petits ports par lesquels s’effectuait le ravitaillement de l’armée américaine ( l’accès se fesant essentiellement grâce au pont ).
Malheureusement, cette fresque se situant à l’endroit où devait être construite une buanderie, elle sera très certainement détruite alors que sa conservation n’aurait quasiemment pas coûté un sous …




04/01/2009
C’est avec le mouvement des marais, qu’un char d’assault français de la seconde guerre mondiale a été découvert dans le Pas de Calais, sur la plage de Sainte-Cécile non loin de la commune de Camiers. Découverte plutôt exceptionnelle d’autant plus que le char en question semble être un Hotchkiss H35, char produit à 400 exemplaires et dont il n’existe qu’un seul et unique exemplaire en France.
Malgrès les coûts important, la municipalité a décidé de sauver ce vestiges des eaux afin de le restaurer et pourquoi pas de l’exposer.




10/01/2009
La guerre de 14-18 n’a toujours pas fini de livrer ses secrets. En effet, les dépouilles d’environ 25 soldats allemands ont été découvertes récemment sur la butte de Vauquois en Meuse par une association. Ces corps, dont deux ont pu être identifiés grâce à leur plaque d’identité mais également à l’aide d’objets personnels, étaient enterrés dans une fosse commune qui n’était en fait qu’un trou d’obus français. Les objets découverts et la nature du terrain ont permis de situer cette tombe improvisée vers Mars 1915 selon l‘association en question.





25/02/2009
Nous venons d'apprendre la triste nouvelle; la disparition d'un des participants de notre site internet, Christian. Toutes nos condoléances à la famille, qu'il repose en paix ! Vous pouvez voir en cliquant ici, une infime partie de sa collection, autant dire que le monde de la collection perd un grand monsieur.
Cordialement, l'administrateur de Vestiges Militaria.


26/02/2009
Une importante saisie d'arme a été effectué chez un habitant de la commune d'Elbeuf située dans le département de la Seine-Maritime. Agé de 29 ans, cet individu détenait, hormis des grenades et autres munitions, prêt de 48 armes ( mitrailleuse lourde sur trépied tchèque, fusil d'ssault allemand, Sten etc ... ). Le malheur de ce collectionneur est que seulement trois de ses armes étaient neutralisées par le banc de Saint Etienne. Ainsi, toutes les autres étaient soient neutraliser artisanalement, soit à l'étranger voir même encore en état de marche. A savoir qu'en France n'est autoriser à la détention que les armes de 8 ème catgérorie neutralisées par l'institut français, tout le reste n'étant pas valable devant la justice sauf si autorisations ( permis, etc ... ). Ressorti libre de sa garde à vue, ce collectionneur devra se rendre au tribunal dans quelques temps, une peine de prison pourra lui être inffliger sans oublier que le matériel saisi sera malheureusement détruit...





28/02/2009
France 2 nous propose durant ce week end un interressant et tout aussi émouvant documentaire sur un massacre qui eu lieu en Italie durant la seconde guerre mondiale.

- Première partie > Début à la 6ème minute.
- Seconde partie

Italie : les fantômes nazis
Un reportage de Lionel Feuerstein et Patrice Brugère. Montage de Gaëlle Liaboeuf.

Le matin du 12 aout 1944, une compagnie de la 16e division SS encercle le petit village Toscan de Sant’Anna. Pendant deux heures, les soldats passent de maison en maison pour débusquer des partisans, des résistants italiens. Mais tous les hommes sont en fuite dans les montagnes. En bas, il ne reste que des femmes et des enfants. Ils seront massacrés. 560 civils, dont un peu moins de la moitié a été exécuté sur la place de l’église.
Il aura fallu attendre, la découverte d’archives abandonnées, dans une armoire à Rome en 1994, pour que la justice italienne se penche à nouveau sur cette histoire. Pendant une décennie, les policiers de la péninsule, aidés par leurs collègues allemands, ont enquêté pour tenter de retrouver les responsables du massacre. Ils en découvrent une dizaine encore en vie. En 2005, le tribunal de La Spezia les condamne tous par contumace à la prison à vie. L’Allemagne n’extradant pas ses ressortissants, ils vivent toujours en liberté mais … avec un énorme sentiment de culpabilité. Nous les avons rencontrés.
Pour la première fois, l’un d’entre eux, Adolphe Beckert, a accepté de faire face à une caméra. Avec beaucoup de dignité et d’émotion, il revient sur ce « jour horrible » qu’il n’a jamais oublié. Sans renier son passé de SS, il raconte longuement son parcours et son engagement. D’autres SS ont été retrouvés en caméra cachée, certains avouent avoir peur de finir leur vie en prison. En Italie 65 ans après, les survivants, adolescents à l’époque, ont toujours les mêmes images du massacre qui reviennent en tête : "Je sais que c’est un pêché, mais je n’arrive pas à leur pardonner", explique en pleurs Bianca, 83 ans.


25/03/2009
Une association, accompagnée de passionnés, ont décidé à l’aide d’une grue de dégager un blockhaus enseveli sur une plage du Portel, prêt du port de Boulogne, dans le Pas de Calais. Qu’elle ne fut par leur surprise lorsqu’ils ont découvert, à l’intérieur de ce dernier, un canon toujours en place dans sa casemate ainsi qu’un fût de rechange. Ce canon tchécoslovaque de 47mm, utilisé par l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale, sera démonté entièrement et exposé très certainement par la suite à la municipalité de cette même ville.





27/03/2009
Un habitant de la ville de Chênée, en Belgique ( province de Liège ), a trouvé la mort suite à la manipulation d’un engin explosif qui s’avère être, très certainement, une grenade de la seconde guerre mondiale. Ce collectionneur d’une cinquantaine d’année pratiquait des fouilles et n’hésitait pas à mettre en ligne, via un blog, ces derniers « exploit » en matière de neutralisation … Ce tragique accident ne fait qu’allourdir la liste des collectionneur décédés suite à la manipulation d’engin explosif. Ainsi, il est le troisième en région Wallone; le collectionneur précédent, approchant de la quarantaine, étant décédé le 23 Ocotbre 2006 suite à la manipulation d’un obus qui lui sera fatale !


27/03/2009
Un habitant du Petit-Abergement, commune française situé dans le département de L’Ain et la région Rhônes-Alpes, a été interpellé suite à la découverte, à son domicile, de prêt de 7 tonnes de muntions et armes de tout calibre. Cet individu d’une quarantaine d’années, se disant collectionneur, a été écroué et sera présenté très prochainement devant un tribunal.


06/04/2009
Une équipe d’archéologue a découvert les dépouilles de trois soldats lors d’une fouille préventive sur un chantier à Cambrai dans le département du Nord. Au vue du matériel trouvé, les soldats seraient d’origine allemande dont l’un pourrait appartenir à la 3ème Division de Marine au vue d’un bouton ornée d’une ancre. Ces soldats inhumés dans un trous d’obus sont très certainement décédé a cet endroit même, tué par un tir d’artillerie au vue des os qui laissent supposés qu’ils ont été criblés d’éclats et ceux, très certainement en 1918 et plus précisément vers le 8 Octobre ( veille de la libération de la ville ).
Comme l’on peut le voir sur la photo ci-dessous, les 3 soldats sont côte à côte, les deux de l’extérieur regardant le soldat du milieu. Les deux soldats de droite, quant à eux, sont mains dans la main, ceux qui pourrait faire penser à deux frères voir deux amis. Par ailleurs, différents boutons sous une des têtes laisse penser que l’uniforme de celui-ci a été placé en boule afin de lui servir d’oreillet. Pour finir, la totalité des corps aurait été recouvert d’une toile de tente au vue des œillets découverts …. Ce ne sont bien entendus que des suppositions.
Les dépouilles seront enterrées dans le cimetière allemand à Labry, situé en Meurthe et Moselle.




02/05/2009
Des fouilles effectuées par une association à Saint-Martin-Don, département du Calvados ( région Basse-Normandie ), ont permis de découvrir les restes d’un avion américain P51 Mustang F6 de reconnaissance.
Parmis les débris de l’avion ( le pas variable de la pale de l’hélice fonctionne encore !!! ) ont été retrouvés une caméra avec une pellicule, une boussole, le reste d’un kit de survie « emergency kit », des pièces de monnaies, une carte géographique en soie, poignée de parachute et j’en passe.
La nuit du crash, le 30 Juillet 1944, le lieutenant William Dole Lacey junior effectuait une mission de reconnaissance avec un autre avion lorsque celui-ci fut abattu par la Flack allemande. Son corps fut sortie de l’épave en 1947 et cette dernière reposa à cet endroit jusqu’à aujourd’hui.




05/05/2009
C’est durant l’année 2007 qu’une supposée fosse commune géante aurait été découverte dans le département du Nord à Fromelles. Des fouilles entreprises entre le 26 mai et le 13 Juin par les gouvernements britanniques et australiens ont permis de confirmer ceci et de démontrer que des centaines de corps reposait à environ 2 mètres sous terre.
Ces dépouilles de soldats auraient été enterrées là, par l’armée allemandes, suite aux combats qui eurent lieu le 19 et 20 Juillet 1916 dans la commune de Fromelles où prêt de 5533 Australiens et 1547 Britniques périrent.
Il aura fallu attendre aujourd’hui pour que l’exhumation de ces corps commencent. Toutes ces dépouilles se verront trouver le repos éternel dans un tout nouveau cimetière crée pour l’occasion. Vous pourrez retrouver de nombreux reportages vidéos sur le site de la BBC ainsi que celui de TF1 aux adresses suivantes:
- http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/7428393.stm
- http://videos.tf1.fr/jt-20h/exhumes-pour-ne-pas-etre-oublies-4404124.html





08/05/2009
Qu’elle ne fut pas la surprise d’un homme d’une cinquataine d’années lorsque celui-ci s’est réveillé avec une jambe partiellement brûlée. Il ne fallu pas longtemps pour comprendre que ceci était du à la manipulation d’obus chimique.
En effet, l’homme avait trouvé la veille deux obus dans un champ à Villers-Plouich, village situé dans le Cambrésis, département du Nord. L’un d’entre eux contenait du gaz, liquide incolore et inodore qui provoque plusieurs heures après d’importantes brûlures ( cloques sur la peau ) et peu attaqué les yeux ainsi que les poumons.




12/05/2009
C’est lors d’une fouille effectuée au bord de la départementale reliant Caen à Cabourg, qu’ont été découverts 5 corps de soldats allemands ( dont un officier à priori ) avec une partie de leurs équipements. Ces soldats, très certainement tués en 44 lors du débarquement des troupes canadiennes parachutées au très célèbre Pegasus Bridge, ont été enterré à la hate par les Alliés.
Une identification que quelques uns d’entre eux sera sans doute possible puisque des plaques d’identité ont été découvertes.




22/05/2009
C'est lors de banals travaux de terrassement qu'ont été découverts, dans le village de Saint-germain-d'Elle ( département de la Manche et la région Basse-Normandie ), les ossements d'un soldat américain ainsi que ses deux plaques d'identité.
Ce combattant a du trouver la mort durant les violents échauffourés qui opposèrent l'armée américaine à l'armée allemande durant le mois de Juin 1944; le village changea d'ailleurs 5 fois de mains.




12/06/2009
Une perquisition de la gendarmerie a permis de découvrir chez un habitant d’un petit village du Nord de l’Alsace, Schoenenbourg, une importante quantité d’armes à feu ainsi que des objets divers tel des baïonnettes, etc... L’homme d’une cinquantaine d’années n’avait fait neutraliser que quelques armes; il sera déféré au parquet de Strasbourg à l’issue de sa garde à vue entamé ce matin même.
Petite vidéo ici.





10/09/09
C'est en voulant désarmorcer des obus de 2cm Flack qu'un collectionneur, agé d'une quarantaine d'années et habitant le département du Calvados ( région Basse-Normandie ), est décédé cette après-midi suite aux importantes blessures que l'explosion d'un des obus provoqua.
Il faut rappeler que ces obus de petit calibre sont extrèmement instables !!!


11/09/2009
Des travaux de terrassement, réalisés il y a quelques mois maintenant, ont permis de découvrir des effets personnels d'un soldat français de la seconde guerre mondiale ( plaque d'identité entre autre ) ainsi que de nombreux ossements. Après de nombreuses recherches, nous apprenions que cette dépouille était celle de René Declais, porté disparu le 14 Mai 1940 à Rivières prêt de Namur en Belgique alors qu'il n'avait que 22 ans.
Sa famille qui n'avait cessé de le rechercher, et ceux dès 1945, inhumera son corps à Saint-Germain-du-Crioult, département du Calvados.





29/09/2009
C’est à Pont-Saint-Martin, petite commune située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire, qu’a été découvert les restes d’un avion allemand, un Focke-Wulf 190 !
Le propriétaire du champ, intrigué par les nombreux bout de férailles, avait entrepris des recherches depuis maintenant plusieurs mois; les anciens lui permettant d’apprendre que cet avion de chasse se serait écrasé le 4 juillet 1943 et que le pilote aurait survécu à ce crash, crash du très certainement à un manque de carburant.





30/09/09
Un collectionneur, agé d’une quarantaine d’année, résidant dans la commune de Fontenermont ( département du Calvados, dans la région Basse-Normandie ) a été blessé suite à la manipulation d’un système de mise à feu d’un obus.





30/10/09
C’est au port de Brest dans le département du Finistère, qu’un groupe d’ouvriers s’est fait une frayeur! Après avoir mis le feu à un tas de déchets dans leur entreprise, une explosion a retenti et des éclats ont été projetés à plusieurs dizaines de mètres aux alentours. Un obus de 105mm serait à l’origine de cette déflagration et ce nouvel accident qui n’a heureusement fait aucun blessé est là pour nous rappeler la dangerosité des munitions, même anciennes !


18/11/09
C'est durant la journée de Mercredi que des travaux ont permis la découverte de 15 dépouilles de soldats du premier conflit mondial tombés en Octobre 1914 dans la commune de Beaucamps-Ligny, département du Nord. Après l'analyse des objets trouvés, ces soldats feraient parti du York and Lancaster Regiment; ils font ainsi parti des 32 soldats de cette unité tombés dans ce secteur !
http://www.dailymotion.com/video/xb926g_15-cadavres-de-soldats-anglais-retr_creation


02/04/10
Un blindé allemand, plus connu sous le nom de Borgward IV a été découvert à Vienne lors des travaux que connaît la ville et qui consiste a érigée une nouvelle gare centrale. Ces engins étaient destinés avant tout à déminer les champs de bataille mais également à faire sauter des ouvrages de fortification ennemis.
Peu de nombre de ces véhicules ont été produit lors de la seconde guerre mondiale, ce qui fait de cette découverte tout son intérêt, d’autant plus que seulement quelques exemplaires ont survécu à la guerre !




14/04/10
Deux dépouilles de soldats français ont été découvert lors des travaux de la future ligne LGV-Est européenne au niveau de la commune de Sarraltroff en Moselle ( 57 ) située prêt de Sarrebourg.
Entreprises par la Conservation départementale d’Archéologique de la Moselle pour le compte de Réseau Ferré de France; ces fouilles ont ainsi donné lieu à la mise un jour de ce qui semble être un trou d’obus où fut enterré deux soldats, tête-bèche.Les éléments découverts autour de ces derniers (capote à deux rangées de boutons ornés de la grenade enflammée, pantalon garance, pipe, couteau pliant, etc … ) ont permis d’en déduire qu’il s’agissait de soldats français du premier conflit mondial, très certainement un fantassin et un sous-officier, même si aucuns objets nominatifs nous en dira plus sur leur identité.
Une étude des journaux de marche officiel, des cartes d’Etat Major et de d’autres documents ont permis d’en déduire que ces soldats appartenaient à la 16ème Division d’infanterie ( comprendant les 13e, 29e, 85e et 95e RI ) et que ces derniers auraient trouvés la mort au tout début du conflit, entre le 18 et le 20 Aout de l’année 1914; même si le 20 semble le jour le plus probable.


01/05/2010
C’est au sud de Mametz, commune du déparetement du Pas-De-Calais, qu’on été entreprises d’importantes fouilles archéologiques qui dureront tous le mois de Mai, à la recherche d’un appareil unique: un lance-flamme anglais à longue portée.
Tout commence en 2005 avec Peter Barton, historien anglais spécialisé dans la première Guerre Mondiale, qui découvre via des documents, l’existence de 3 lances-flamme tout à fait unique puisque mesurant prêt de 20 mètres et crachant un liquide enflammé à environ 80 mètres.
Ces engins placés sous terre dans des tunnels avaient pour but de cracher un liquide enflammé en direction des troupes allemandes afin que les troupes anglaises puissent pendant ce temps sortir de leurs tranchées et partir ainsi à l’assaut ! C’est lors des attaques de 1916 que 2 de ces lances-flamme furent utilisés en Juillet à Carnoy ( petite commune proche ) tandis que celui de Mametz fut détruit le 28 Juin 1916; c’est donc lui dont les vestiges résident encore sous terre.
Cette fouille aura donc permis de découvrir quelques vestiges de cet incroyable engin ainsi que de nombreux objets témoignants des durs combats qui se déroulèrent sur ces lieux; deux dépouilles de soldats français furent d’ailleurs découvertes.




29/05/2010
C’est lors d’une fouille qu’un soldat américain a été découvert en Septembre 2009 aux environs de Thiaucourt en Meurthe et Moselle ( 54 ). Après avoir contacté les services compétents, les quelques mois d’investigations ont permis aux équipes Américaines d’identifier le soldat.
Le sergent 1ère classe, George H. Humphrey, du 6ème corps des Marines, rattaché à la 2ème Div., aurait été touché mortellement le 15 septembre 1918. Il fut enterré avec tout son équipement, le casque posé sur le visage par ses camarades.
Il lui aura fallu donc 91 ans pour retrouver sa terre natale, l’Amérique, puisque originaire de l’Etat de New York. Il sera enterré au cimetière d’Arlington en Virginie durant le mois de Juin où les honneurs militaires lui seront rendus.




01/06/2010
Un accident spectaculaire a eu lieu en Allemagne ce jour-même. En effet, lors de travaux au stade de la ville de Göttingen, située en basse-Saxe, une bombe de gros calibre datant de la seconde guerre mondiale fut découverte. Une heure avant que le service de déminage interviennent, la bombe a explosé sans aucunes raisons apparentes, même si la fusée de l’engin est sans doute en cause ! Cette importante explosion a provoqué la mort de 3 démineurs et a fait également deux blessés; des éclats de la dite-bombe auraient été retrouvés à plusieurs centaines de mètres, c’est dire la violence de la déflagration !


18/08/2010
C’est après plusieurs mois de recherche qu’une fouille a été organisée par l’ANSA ( Association Normande du Souvenir Aérien ) à Carentan dans le département de la Manche afin d’y retrouver un chasseur allemand de type FW190 qui se serait crashé en 1944 avec son pilote, le gefreiter Walter Gehr.
De nombreux éléments de l’appareil ont été trouvés comme les pales, une roue arrière, les MG131 qui l’équipaient, etc …
La fouille qui n’est pas terminée le sera dans un futur plus ou moins proche.




16/03/2011
Dramatique accident survenu en Seine et Marne dans la commune de Rozay-en-Brie.
En effet, un homme d'une trentaine d'années est décédé dans le courant l'après-midi suite à l'explosion d'un obus qu'il manipulait dans son jardin.
Sa mère ainsi que son frère ainé, présent à ses cotés lors de la déflagration, ont vu mourrir sous leurs yeux un être cher.


05/05/2011
Nous venons d’apprendre la triste nouvelle: la mort du dernier vétéran du premier conflit mondial !
En effet, s’est éteint aujourd’hui à l’age de 110 ans, l’ultime témoin de l’un des conflits les plus meurtriers de l’histoire, Claude CHOULES.
Né le 3 Mars 1901 à Wyre Piddle, dans les Midlands, Mr Choules avait menti sur son âge pour pouvoir s'engager à 14 ans dans la Royal Navy.
Durant la Seconde Guerre mondiale, il avait combattu comme officier dans la marine australienne après avoir émigré en Australie en 1926. Il était demeuré dans la marine après la guerre, avant de terminer sa carrière dans la pêche.
Selon les dires de son fils, "il détestait la guerre. La guerre était pour lui juste un gagne-pain, c'était son métier". On lui avait enseigné dans la Marine que les Allemands étaient "des monstres, un peuple terrible", avait-il ajouté. Mais peu après, il devait réaliser que "tous étaient exactement les mêmes, juste de jeunes gens".

Rappelons que fin février est décédé à 110 ans, Franck Buckles, dernier vétéran Américain de la Première Guerre mondiale, qui avait, lui aussi, menti sur son âge pour pouvoir s'enrôler en 1917.
Le vétéran Britannique Henry Allingham, qui était aussi doyen de l'humanité, est décédé en 2009 à 113 ans.
Le dernier soldat Allemand, Erich Kästner, est décédé le 1er janvier 2008 à l'âge de 107 ans.
Le dernier combattant Français, Lazare Ponticelli, est mort le 12 mars 2008 à 110 ans. Delfino Borroni, dernier survivant Italien, est décédé quant à lui le 26 octobre 2008 à 110 ans.




20/11/2011
C’est aujourd’hui que se déroulait, en compagnie du secrétaire d’État aux anciens combattants, Marc Laffineur, et du consul général d’Allemagne Ulrich Hochschild, la cérémonie rendant hommage aux 21 soldats dont les dépouilles ont été exhumées du Kilianstollen à la fin Septembre !
En effet, c’est en Octobre 2010 lors de travaux routier à Carspach dans le Sundgau en Alsace qu’un engin de terrassement mis au jour des poutres, celles d’un abri allemand, baptisé Kilianstollen, construit en 1916 sur le front entre Altkirch et Carspach.
Le 18 Mars 1918, à l’aube, l’armée allemande décide de bombarder les tranchées françaises à l’aide d’obus à gaz; la riposte ne se fit pas attendre et lors d’un bombardement ennemi entrepris dans l‘après-midi, 34 soldats allemands périrent dans cette galerie longue de prêt de 150 mètres.
Malgrés les efforts des hommes de l’époque, seules 13 dépouilles réussiront à être retirées des décombres; il aura ainsi fallu 93 ans pour que leurs compagnons d’arme soient mis à jour.
Cette fouille riche en découverte aura permis, outre l’exhumation de ces nombreux corps, de mieux comprendre l’organisation de ces galeries souterraines et de faire apparaître de nombreux vestiges allant de l’armement du soldat aux petits objets de la vie quotidienne. Une partie de cet abri sera exposée prochainement dans un musée; le reste sera malheureusement détruit pour laisser place à une nouvelle route départementale…


Carspach des vestiges de la 1ere guerre mondiale par StrasTv


21/11/2011
C’est grâce à deux passionnés, l’un allemand, l’autre français, qu’une stèle a été découverte!
En effet ces deux amis, Volker et Thierry, se livrent en commun à la localisation des cimetières provisoires allemands du Saillant de Saint-Mihiel et n’hésitent pas à se retrouver ensemble annuellement sur le terrain pour matérialiser leurs recherches. C’est ainsi que, lors de l’une de leur sortie sur les hauteurs boisées de Buxières-sous-les-Côtes, petite commune de la Meuse, ils décidèrent de se rendre sur l’emplacement d’un ancien cimetière provisoire allemand dont les corps furent relevés. Quelle ne fut pas leur surprise d’apercevoir, enfouie sous le feuillu de l’automne, une énorme pierre disposant d’une cartouche habilement sculptée!
Après recherche, cette pierre fut érigée en l’honneur de Johann Hirsch, jeune soldat allemand de 24 ans, brancardier de la « Bayer Ersatz Division », qui décéda le 13 Juillet 1915 alors qu’il transportait un blessé.
Après démarche administrative et contact avec la famille du défunt, la pierre va être restaurée et sera placée très prochainement à proximité de la tombe même du soldat dans la nécropole allemande de la forêt de Gobessart.




28/02/2012
C'est lors de banals travaux de réaménagement des tranchées que le président de l'association de La main de Massiges accompagné de 4 bénévoles ont découverts les dépouilles de deux soldats très certainement inhumés par leurs frères d'arme.
Après que les autorités compétentes aient pratiqué des fouilles plus poussées, il s'avère que ces deux corps soient français et les quelques boutons à l'encre de marine découverts avec, laissent supposer qu'il s'agit probablement de soldats issus du corps Colonial de la 4ème Armée qui a lancé en Marne, dans ce secteur, de nombreuses attaques entre Septembre 1914 et Septembre 1915.


08/03/2012
C'est dans la nuit du mercredi au jeudi que l'ossuaire de Douaumont en pleine restauration a été profané ! En effet, des crânes ainsi que plusieurs ossements ont été dérobés après que les "vitres" du caveau où reposent prêt de 130 000 malheureux aient été découpées au chalumeau.


03/06/2012
C'est donc ce dimanche que la petite-fille d'un soldat disparu a pu venir se reccueillir sur sa tombe aux côtés de toutes les personnes ayant pu participer à la découverte et l'identification du corps.
C'est en Mai que le président de l'association de la Main de Massiges tombe sur des ossements et contacte aussitot les autorités compétentes. Après des fouilles menées, un squelette est retrouvé accompagné d'un casque, de quelques pièces de monnaie et surtout d'une plaque d'identité, le tout enroulé dans une bache. Il s'agit du sous-lieutenant Arthur Leguay agé de 36 ans de et porté disparu le 30 Septembre 1915 à Ripont dans la Marne lors des combats engagés par le 2ème Bataillon des chasseurs à pieds à "l'ouvrage de la défaite".
Il repose maintenant à la Nécropole du Pont du Marson à Minaucourt où il a été inhumé par les services officiels le 21 mai dernier.


08/07/2012
Un cimetière Allemand des Ardennes a été profané vraissemblablement dans la nuit du vendredi au samedi. Quarante croix ont ainsi été retrouvées briser dont certaine ont servi pour un feu de camp non loin de là tandis que 5 autres ont été dérobées.


25/07/2012
En 2010, à la demande des autorités locales de la province de Terre-Neuve-et-Labrador au Canada, des recherches sont entreprises dans le fleuve Churchill ( Churchill River ) afin d'y retrouver les corps de trois individus noyés.

C'est donc par hasard que Brian, en revisionnant les images deux ans plus tard réalisées à l'aide d'un sonar à balayage latéral, fait une étrange découverte!
En effet, il semble reconnaitre ce qui semble être l'épave d'un U-Boot allemand où différents éléments ne laissent peu de doutes ! C'est d'ailleurs ce qu'il déclare à la chaîne CBC ce jour-ci.

Ceci ne serait pas étonnant puisqu'une quinzaine de ces sous-marins sont toujours portés disparus. Ne nous reste donc plus qu'à attendre le résultat des recherches qui seront entreprises d'ici peu, espérons !





20/12/2012
C'est le 29 Octobre 1973 qu'à Belfort, Emile accompagné d'un ami découvre ce qui semble être les restes de soldats alors qu'il procède à des travaux de terrassements dans son garage. Il faut dire que le quartier où se trouve son habitation a été construit sur un ancien cimetière provisoire de la grande guerre.
Dès lors, il fait le nécessaire et contacte les autorités qui décident de prendre les choses en main ou tout du moins, c'est ce qu'il croit car 39 ans plus tard, les ossements sont toujours conservés par sa mère, une octogénaire qui a décidé de ne pas se séparer de ces derniers malgré les années et son déménagement.

Approchant du centenaire du conflit 1914-1918, le contact pris avec le député du département ainsi que le délégué départemental du Souvenir français a enfin porté ces fruits! Ainsi, les dépouilles de ce qui semblent être celles de 3 soldats, à priori des cavaliers français au vue de l'équipement retrouvé, viennent tout juste d'être transférés à la Nécropole militaire de Belfort et seront très certainement identifiés après recherches.





28/05/2013
C'est grâce à des promeneurs allemands en visite à Fleury-devant-Douaumont que les corps de 28 poilus décédés au début de l'année 1916 ont été découverts.
De nombreux effets personnels ont par ailleurs été mis à jour et certaines de ces dépouilles ont pu être identifiées.





24/07/2013
Des archéologues britanniques ont découvert au large des côtes Sud et Est de l'Angleterre les vestiges de 41 U-Boot allemands datant du premier conflit mondial, ainsi que ceux de 3 submersibles de la Marine Royale anglaise.
Cette découverte exceptionnelle réalisée à une quinzaine de mètres de profondeur seulement va sans doute permettre de lever le mystère sur la disparition du sous-marin allemand UB17 et de ses 21 membres d'équipage, mais également celle de l'UC21 et ses 27 hommes.


31/09/2013
La fonte des glaciers dans le Nord-Est de l'Italie a permis de faire d'étonnantes découvertes.
En effet du côté de Peio, petite commune qui a connu la Grande Guerre, il n'est pas rare de voir ressurgir du sol des vestiges de cette époque. Ainsi, ce mois de Septembre a été marqué par l'inhumation de deux dépouilles de jeunes soldats Autrichiens tombés sur le champ de bataille en Mai 1918 en ces lieux. La glace, milieu naturel dans lequel ils ont été découvert ont permis une incroyable conservation des corps, partiellement momifiés.





04/11/2013
C'est lors des travaux entrepris pour le réaménagement du site du Mémorial de Verdun qu'ont été découverts les restes d'un soldat allemand.
Après analyse de ses effets personnels par les autorités compétentes, il semblerait que ce soldat soit un Officier décédé durant l'année 1916. Des recherches plus approfondies vont être effectués afin d'identifier la dépouille de cet homme même si cela risque d'être difficile, la plaque d'identité étant en effet très abimée.





19/01/2014
Pour la deuxième fois, un corps vient d'être découvert lors des travaux de l'aggrandissement du Mémorial de Fleury. Au vu des effets découverts avec les ossements, il ne fait aucun doute que cet homme était engagé dans l'Armée Française. En effet, un casque Adrian, une baïonnette rosalie mais également des brodequins, un ceinturon complet, une montre à gousset et des crayons de papiers ont été trouvés.
Malheureusement, l'absence de plaque d'identité ne permettra pas de donner un nom à cette dépouille.


19/03/2014
Deux ouvriers ont perdu la vie à Ypres en Belgique suite à l'explosion d'un obus datant de la première guerre mondiale alors que deux de leurs collègues ont été blessés, dont l'un grièvement.
Ces derniers travaillent sur un chantier de terrassement dans une zone commerciale proche du canal de la ville. Ce dramatique accident nous rappelle que les munitions d'époque tuent toujours !


20/03/2014
C'est lors de travaux entrepris par l'ONF à Haumont-près-Samogneux en Meuse ( 55 ) qu'a été mise à jour la dépouille d'un soldat allemand avec son équipement et surtout, sa plaque d'identité. Cette dernière a permis de donner un nom à cet homme âgé de seulement 19 ans. Appartenant à la 5ème compagnie du 111ème R.I.R., ce dernier aurait été tué lors des offensives françaises menées en Août 1917.





26/03/2014
C'est lors de travaux effectués pour le prolongement de la rocade de la commune d'Albert dans la Somme qu'ont été mis à jour les restes de deux soldats morts sur le champ de bataille.
C'est la "Commonwealth War Grave Commission" qui sera en charge de déterminer la nationalité de ces hommes et d'en apprendre un peu plus sur les conditions de leur mort.


09/04/2014
Ce sont cette fois-ci les dépouilles de 3 soldats français qui ont été découvertes lors de travaux effectués au Fort de la Pompelle, non loin de Reims. Malheureusement, leur identité risque de rester inconnue puisqu'aucun élément n'a pu être recueillis sur les lieux de la découverte.


01/06/2014
Les dépouilles de 5 soldats français tombés sur le champ de bataille en 1914 ont été découvertes aux environ de Lunéville en Meurthe-et-Moselle ( 54 ) et ce grâce à deux passionnés.
Munis de leurs équipements et de leur fameux pantalon garance, certains de ces soldats portaient encore sur eux plusieurs objets de la vie quotidienne comme une fiole en verre encore à moitié pleine d'alcool de menthe ou encore une petite Sainte-Vierge.
Par ailleurs, il est bon de préciser que l'un de ces poilus a pu être identifié grâce à sa plaque d'identité.


27/06/2014
C'est lors de banals travaux dans la forêt du Mort d'Homme, toute proche de la commune de Cumières ( 55 ), qu'un agent de l'ONF a découvert les restes de la dépouille d'un soldat allemand encore muni de sa plaque d'identification, ce qui permet ainsi d'obtenir un nom et une affectation : le 51ème régiment de réserve de l'infanterie.





04/07/2014
C'est sur le chantier même de l'Anneau de la mémoire qui sera inauguré le 11 novembre 2014 sur le site la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette à Ablain Saint-Nazaire dans le Pas-de-Calais ( 62 ) qu'ont été mises à jour les dépouilles de deux soldats français. Par chance, ces poilus ont pu être identifiés grâce à leur plaque d'identité et c'est maintenant un important travail de recherche qui va débuter afin de retrouver leur famille.
A savoir que depuis 6 mois ont été découverts sur ce chantier pas loin de 5 corps, 4 soldats français ainsi qu'un combattant allemand qui n'ont malheureusement pas pu être identifiés comme leurs frères d'arme.


11/07/2014
Agé de 41 ans, un habitant de la commune de Pourrain située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne a été transporté en urgence par les pompiers au centre hospitalier d'Auxerre.
Ce collectionneur en essayant de nettoyer un obus en a malheureusement provoqué son explosion. Sérieusement touché au ventre et aux mains, il décèdera malheureusement de la suite de ses blessures !


01/08/2014
5 corps de soldats allemands viennent d'être exhumés dans le secteur de la Main de Massiges ( département de la Marne ). Ces hommes ont sans doute été inhumés à la va vite au début de l'année 1915. Malheureusement malgrés de nombreuses pièces d'équipement, aucune plaque d'identité ou autres indices permettant de donner une identité à ces hommes n'ont été découvertes.


07/09/2014
C'est sur une plage de l'île de Groix, commune bretonne du département du Morbihan, qu'un dramatique accident a eu lieu. En effet, l'on déplore 1 mort ainsi qu'un blessé grave suite à un feu de camp allumé sur une plage par un groupe de jeunes partis faire du camping. Un engin enseveli dans le sable et datant de la seconde guerre mondiale serait à l'origine de ce drame.


27/10/2014
La dépouille d'un soldat français de la première guerre mondiale a été mise à jour en Meuse dans la commune de Xivray-Marvoisin. Sa plaque d'identité également découverte aura permis de donner d'en apprendre un peu plus sur ce soldat du 157ème R.I. décédé vraisemblablement en Octobre 1914.


11/02/2015
C'est lors de travaux de terrassement effectués dans l'enceinte de l'usine Nestlé située dans la commune d'Etreux ( 02 ), que les restes de la dépouille d'un soldat allemand du III Reich ont été mis à jour. Il n'aura pas fallu longtemps pour percer les mystères de cette découvertes et ce grâce au témoignage d'un monsieur âgé à l'époque de 19 ans.
En effet, le 1er Septembre 1944, il fut témoin d'un accrochage entre un véhicule allemand et des résistants français à hauteur du passage à niveau reliant Boué à Etreux. C'est lors de cet évènement que fut grièvement touché le chauffeur tandis que les passagers trouvèrent la mort en s'enfuyant dans les bois tout proche. Le blessé fut alors rapatrié à l'usine Nestlé alors reconverti en hôpital, il y trouva cependant la mort et fut enterré sur les lieux.
Il aura fallu ainsi attendre plus de 70 ans pour sortir de l'oubli cet homme.


17/02/2015
Les restes d'un soldat de la Grande Guerre ont été découverts par des agriculteurs lors de banals travaux dans leur exploitation situé dans la commune de Saint-Laurent-Blangy ( département du Pas-de-Calais ). Aucune plaque d'identité n'a cependant pu être mise à jour, seul un fusil encore chargé et quelques cartouches permettront sans doute de définir la nationalité de cet homme.


25/02/2015
C'est à l'occasion des travaux de construction du mémorial de Fleury-devant-Douaumont sur les champs de bataille de Verdun (Meuse) qu'ont été trouvés les restes de deux soldats, probablement français au vue de leurs effets d'équipement.


06/04/2015
C'est en manipulant des munitions qu'un accident s'est produit ce lundi dans la commune de Levens, département des Alpes Maritimes dans le 06.Cet homme âgé de 41 ans, collectionneur d'objets de la seconde guerre mondiale, a été gravé blessé suite à une explosion. Evacué par hélicoptère, il a été placé dans un coma artificiel au vue de son état critique, son pronostic vital est d'ailleurs engagé !


05/05/2015
La pelleteuse opérant sur le site du Mémorial de Verdun à Fleury-devant-Douaumont a mis à jour les corps de 3 soldats français. Outre les nombreuses pièces d'équipement découvertes, une plaque d'identité d'un sergent du 134ème Régiment d'infanterie tué le 4 Août 1916 a été trouvée ; cette dernière devant appartenir à l'une de ces dépouilles.


13/08/2015
C'est à nouveau Fleury-devant-Douaumont qu'ont été découverts les restes de la dépouille d'un soldat dont malheureusement aucun élément ne permet d'en savoir plus sur son identité, tout comme sa nationalité.


02/10/2015
C'est lors de la labour de son champ qu'un agriculteur a percuté une tôle sous laquelle se trouvaient deux dépouilles de soldats français abandonnées là en 1917 alors que l'offensive de Nivelle fait rage. Nous sommes au Mont Sapigneul, non loin de la commune de Comicy au Nord de Reims située dans le département de la Marne en région Champagne-Ardenne, où le 150ème Régiment d'Infanterie caserné à Saint-Mihiel part à l'attaque des lignes allemandes à 06h00 du matin. C'est un véritable massacre puisqu'à 10h00, sur les 1400 hommes montés au combat, les trois quarts sont morts !
Le Caporal Jean Boudon, 27 ans, et le deuxième classe Edmond Trapé, 34 ans en faisaient partie.


09/10/2015
C'est cette fois-ci du côté de Courthiézy, commune à la frontière de l'Aisne située également dans le département de la Marne en région Champagne-Ardenne, qu'ont été mis à jours les restes d'au moins 3 soldats allemands. C'est grâce à l'alerte donnée fin Septembre par un promeneur fin Septembre que les archéologues ont pu procéder à leurs travaux d'investigation sans pouvoir cependant mettre un nom sur ces ossements.


24/10/2015
Un homme a été grièvement blessé à son domicile alors qu'il manipulait un obus datant à priori de la seconde guerre mondiale.
Tout s'est passé en fin d'après-midi ce samedi à Mainvilliers, commune située dans le département d'Eure-et-Loir, en région Centre-Val de Loire. Au vue de son état critique, la victime a été prise en charge par les médecins du Smur et a été héliportée vers La Pitié-Salpêtrière à Paris.


11/12/2015
C'est en manipulant un engin de la seconde guerre mondiale qu'un homme de 56 ans a été blessé en Moselle à Val-de-Guéblange. Au vue des multiples plaies par éclats d'obus, la victime a été héliportée vers l'hôpital central de Nancy.


12/02/2016
C'est en fin de matinée qu'un quinquagénaire est décédé suite à l'explosion d'un obus. Ce passionné vivait à Fontenoy dans l'Aisne.
Ce triste évènement nous rappelle on ne peut mieux que les munitions anciennes, malgré leur apparence, restent toujours actives et tuent encore chaque année de nombreuses personnes.


07/02/2016
Le corps d'un soldat australien a été découvert lors d'une fouille archéologique dirigée par l'Inrap elle-même. Cette dépouille se trouvait dans le cratère d'un obus sur le champ de bataille même avoisinant la commune de Saint-Quentin dans l'Aisne ( 02 ).
Plusieurs indices ont permis de définir que ce soldat, gradé en l'occurrence, appartenait à l'Australian Commonwealth Military Force et a trouvé la mort en 1918.


20/02/2016
La dépouille d'un soldat anglais a été découverte dans un champ labouré entre entre Auchy-les-Mines et Vermelles ( 62 ) dans le Pas-de-Calais. Cet homme a très certainement perdu la vie alors qu'il prenait part au combat qui opposa l'armée britannique à l'Allemagne lors de la bataille de Loos en 1915.


23/03/2016
C'est non loin du cimetière de Moyenneville dans la Somme ( 80 ) que les restes d'un soldat britannique ont été mis à jour lors de travaux.
Une association anglaise, la Commonwealth War Graves Commission, a été immédiatement dépêché sur les lieux afin d'entreprendre des fouilles et pourquoi pas découvrir l'identité de cet homme.





29/03/2016
Ce sont les ossements de 9 soldats, sans doute allemands, qui ont été découverts par des randonneurs ce jour du côté de Vaux-Devant-Damloup ( 55 ).
Malheureusement, tout laisse à penser que ces derniers ont été rassemblés par des personnes irrespectueuses les ayant mis à jour. Aucune plaque d'identité n'a d'ailleurs été retrouvée.


21/07/2016
Un garde forestier a mis à jour sur la commune de Saint Rémy en Meuse, non loin de la tranchée de Calonne, la dépouille d'un soldat français. Des restes de tissu rouge garance ont également été découverts, ce qui permet de suggérer que ce soldat a perdu la vie lors des combats d'Octobre 1914.


22/07/2016
C'est en manipulant un obus qu'un collectionneur de 57 ans a été blessé à la main et au visage suite à l'explosion de ce dernier. Originaire de la commune de Guitté en Côtes d'Armor, il a été transporté en Hélicoptère au CHU de Rennes.


28/07/2016
Un ancien démineur à la retraite, âgé de 82 ans, a perdu la vie en manipulant un obus de sa collection dans la commune d'Anderlues en Belgique.


02/11/2016
Ce sont 4 corps de soldats allemands qui ont été découverts aux environs de la commune de Crouy dans le département de l'Aisne ( 02 ). De nombreux objets personnels ont également été mis à jour avec les dépouilles telles une trousse à couture, des lunettes, une montre à gousset, mais malheureusement aucune plaque d'identité n'a été trouvée.


10/12/2016
C'est sur les positions de l'ancien village de Ailles dans le département de l'Aisne, village totalement détruit pendant la guerre, qu'ont été mis à jour les restes de deux soldats qui ont pu être identifiés.
Ces deux hommes appartenaient au 53ème régiment d'infanterie coloniale pour l'un, et au 71ème Bataillon de Tirailleurs Sénégalais pour l'autre. Il s'agissait de Francis Tardivel, un Breton né le 11 mars 1895 à Languenau et tué à l'ennemi le 16avril 1917, et un Sénégalais, Mahama Alidji, né en 1895, mort au combat le 16 avril 1917.


17/01/2017
Des agriculteurs ont mis à jour la dépouille d'un soldat dans leur champ situé à Cormicy dans la Marne. Ce combattant de la 3ème Brigade du Corps Expéditionnaire Russe est très certainement décédé durant l'offensive de Nivelle en Avril 1917. On peut supposer que ce dernier a été tué par un obus, la partie inférieur du corps étant manquante.
C'est dans ce même champ qu'en 2015 ont été mis à jour les restes de 5 poilus dont deux d'entre eux ont pu être identifiés grâce à leur plaque d'identité.


18/04/2017
Les ossements de trois soldats bavarois ont été mis à jour lors de fouilles préventives du côté de Saconin-et-Breuil ( 02 ). Ces derniers ont vraissemblablement perdu la vie en 1918 et reposeront dorénavant au cimetière de Labry en Meurthe et Moselle.


28/05/2017
C'est Dimanche en début d'après-midi qu'une explosion a retenti dans la petite commune de Bullecourt dans le Pas-de-Calais ( 62 ). Les pompiers sont intervenus rapidement pour prodiguer les premiers soins à la victime, un homme de 30 ans qui tentait de démonter la fusée d'obus d'un projectile de la première guerre mondial découvert sur le terrain. Blessées aux membres inférieurs par des éclats, ses jours ne sont pas en danger.


23/08/2017
C'est à quelques centaines de mètres du Fort de Vaux en Meuse ( 55 ) qu'ont été découverts des ossements. La DRAC accompagné d'un médecin légiste ont procédé à l'exhumation du corps.
De nombreux indices ont permis d'identifier ce soldat comme étant allemand, issu du IR 126 wurtembergeois.


05/09/2017
C'est tout proche du Mont Spin situé du côté de la Marne et de l'Aisne qu'a été découvert la dépouille d'un soldat. Les nombreux indices découverts sur les lieux ont permis d'affirmer qu'il provenait de la 3ème brigade du Corps Expéditionnaire Russe et qu'il a sans doute trouvé la mort lors de l'offensive Nivelle aux alentours d'Avril 1917.


27/09/2017
Un employé d'une société de dépollution a mis à jour les ossements d'un soldat allemand à Gauchy dans l'Aisne ( 02 ). C'est à cet endroit, derrière le centre commercial, qu'eurent lieu d'importants combats durant la première guerre mondiale.
La dépouille n'a malheureusement pu être identifiée.


28/10/2017
C'est aux environs de Reyersviller, en Moselle ( 57 ), que les gendarmes ont découvert la dépouille d'un soldat allemand de la seconde guerre mondiale.
Disposant encore de son équipement, c'est une lettre anonyme qui leur a été envoyée et qui a leur a permis de faire cette découverte.





Vous avez une question, besoin d’un simple renseignement, n’hésitez plus ! Contactez-nous dès maintenant par mail sur HB_et_Cie@laposte.net